Votre navigateur n'est pas assez récent pour une utilisation optimale du site, vous pouvez le mettre à jour en suivant le lien suivant : browsehappy.com
En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies

Éditos

 

Editorial 2021

Ami-es jardinières et jardiniers, Fêtons le jardinier nouveau !

Nous et nos collègues artisans semenciers peuvent vous l'attester, cette année, et notamment le confinement, aura engendré une belle promotion de nouveaux jardiniers.
Nous sommes heureux si nos graines ont pu égayer les moments pesants que certains ont vécu et sommes surtout comblés si vous y avez pris goût et continuez à « faire le jardin ».
Il semble que le jardinage soit dans l'air du temps, ce qui ne doit pas étonner : voilà un art qui, malgré son histoire déjà riche, n'en finit pas d'évoluer et de se raffiner, permettant aujourd'hui à toutes les natures humaines de s'exprimer dans leur singularité.
La nouvelle thérapie libératrice du 21e siècle ?

Il faut encore régler le problème des effets secondaires : fatigue, mal de dos, difficultés à maintenir l'immobilité, anxiété liée aux perturbations météorologiques. N'en doutons pas, des solutions low-tech et open source seront trouvées. La permaculture et le « sol vivant » proposent de nouvelles pistes prometteuses, tandis que la passion et l'amour de la terre vivent une deuxième jeunesse, ces vieux remèdes qui, sans soigner tout à fait, apprennent à relativiser les désagréments.
Pour ceux qui passeront ces écueils, nous les invitons à se lancer, collectivement c'est indispensable pour diversifier un minimum sa grainothèque, dans l'aventure de la production de leurs semences. Dans cette perspective, n'hésitez pas à consulter le site du Réseau Semences Paysannes : vous y trouverez les collectifs membres du réseau les plus proches de chez vous qui seront ravis de vous accueillir à leur prochaine rencontre.
Pour vous donner aussi de nos nouvelles, le groupe continue son renouvellement, puisque nous accueillons Marlène, qui rejoint le Gaec du Cayre Blanc, ainsi que Pauline sur la ferme des Fleurettes pour créer un Gaec. Bienvenues à ces nouvelles paysannes !
Nous souhaitons également une belle suite à Stella et Yasmine, parties vers d'autres horizons. Près des yeux, près du cœur !
Et comme nous ne reproduisons pas que des plantes, les familles s'agrandissent et nous sommes heureux d'accueillir Timotéo, fils de Cristina et Giorgio, et Élise, ma fille a

dorée.
Nous avons plusieurs nouveautés à vous proposer cette année : le concombre palestinien, dont nous avons recueilli la souche auprès d'amis libanais (merci à eux!), et qui nous a charmé par sa douceur même sous de fortes chaleurs ; le concombre lemon, tout rond et très doux quand il est récolté avant de virer au jaune; le poivron carré d'Asti, charnu et dont la peau s'enlève bien après cuisson pour des conserves réussies ; la tomate clémentine, que vous apprécierez pour ses grappes généreuses et ostentatoires ; le petit épeautre, la délicieuse et digeste céréale vous agrémentera également de ses longues tiges et épis au printemps. Et si la récolte vous paraît trop fastidieuse, couchez-là ou broyez-là, votre terre aussi la trouvera très digeste !

Bon semis et belles récoltes à vous !

Thibaut

 

Editorial 2020

Chers amis jardiniers,

Voici venu le temps du nouveau bâtiment Biaugerme, où nous nous installons à l'heure d'écrire ces lignes.

Cette construction voisine de notre site actuel, accueille d'une part la vaste salle de tri et de nettoyage des graines, l'atelier mécanique, et d'autre part les pièces dédiées au secrétariat, à la gestion administrative, facturation des commandes, site internet et catalogue, ainsi que la salle de vie commune (réunions, cuisine ). Ce réaménagement, avec les secteurs stocks, germination, ensachage, expédition des commandes, restés au sein de notre première construction permettra à chacune et chacun, ancien ou nouvel associé, de travailler sereinement autour de nos semences paysannes biologiques.

Cette réalisation est le fruit de 10 ans de réflexions et d'économies, puis d'un chantier en commun lors de ces 2 dernières années.

Au départ, la participation à l'auto-construction a pu sembler improbable ou compliquée, vu la surcharge de travail, au regard de nos engagements par ailleurs, dont aux champs.

Mais c'est ensuite, portés par le sens de ce bâtiment écologique en paille, ossature bois, enduits terre, toiture végétalisée, grâce à l'appui constant de nos artisans partenaires et l'investissement et l'énergie de tous, que nous réalisons enfin ce projet qui fut longtemps un rêve.

Comme au jardin, après soins au sol, semis de si petites graines, accompagnements, apprentissages, et...patience…on n'y « croît « plus ! Et puis voilà, la plante a pris son envergure, et c'est pleines fleurs et récoltes !

Merci à vous, qui êtes à nos côtés par votre engagement, vos potagers et champs cultivés sur tant de territoires différents.

A l'époque actuelle, dans un contexte social précaire pour beaucoup et environnemental dégradé, souhaitons que d'autres puissent réunir l'inspiration et les circonstances pour connaître aussi le bonheur de co-construire ensemble une part de vie plus saine et équilibrée.

L'équipe Biaugerme vous propose cette saison 2020 des variétés accueillies et chouchoutées chez nous : l'aubergine africaine, le chou frisé noir de Toscane, la laitue à couper Radichetta ou cressonnette du Maroc, le maïs doux Pinto, la mizuna rouge, l'oignon Hourcadère, et la tomate Savignac.

Et toujours de l'évolution dans la vie du groupe Biaugerme…

Au Gaec de Loulé avec Christian, Stella et Fabrizio s'installent Giorgio et Cristina nous venant d'Italie.

Que nos souhaits vous accompagnent : beaux projets et très belles récoltes à toutes et tous 

Annick

 

Editorial 2019

 

Faire de chaque jardin une oasis de biodiversité...

Près d'un tiers des oiseaux ont disparu des campagnes ces 20 dernières années selon les observations du CNRS et du Muséum d'histoire naturelle. A cela s'ajoute un effondrement des populations d'abeilles. L'origine de cette diminution lente et progressive incombe à l'intensification de l'agriculture et au développement de l'agrochimie.

Parmi les pratiques agricoles respectueuses de l'environnement, de la nature, des pollinisateurs et des oiseaux, l'agriculture biologique s'installe comme la réponse la plus adaptée. Aux côtés de l'usage de semences paysannes qui contribue à protéger et à maintenir une biodiversité cultivée, le rôle des pollinisateurs et autres auxiliaires des cultures est central et repose sur des équilibres écologiques à respecter.

Devant la dégradation progressive des écosystèmes qui annonce selon les scientifiques une 6ème extinction massive de la biodiversité, toute action de préservation ou de restauration de milieux vivants devient un acte citoyen indispensable.

Chaque jardinier ou maraîcher a le pouvoir d'agir sur son espace de cultures pour créer des conditions favorables aux pollinisateurs et aux oiseaux. Le choix de la diversité, de variétés mellifères et florales sont autant de réponses utiles et disponibles dans notre catalogue. Dans les jardins traditionnels, a toujours cohabité un ensemble de fleurs attractives pour les insectes et aux effets « bienfaisants » pour les légumes. De nombreux savoirs se sont perdus, mais il est recommandé d'installer des fleurs et des arbres fruitiers dans le potager.

Et s'il y a une variété qui mérite d'être présente dans chaque jardin c'est bien la Cardère des Foulons. Cette plante bisannuelle communément appelée « fontaine ou cabaret aux oiseaux » attire bon nombre d'oiseaux et d'insectes pollinisateurs. Ils viennent s'abreuver dans le creux de ses longues feuilles qui recueillent pluie et rosée du matin. En ces temps de changement climatique elle est particulièrement recommandée dans les zones qui connaissent des périodes caniculaires.

Afin de permettre une diffusion accessible et la plus large possible, le Biau Germe vous la propose cette année en sachet de 100 graines au prix symbolique de 1€.

Les nouveautés à découvrir dans ce catalogue 2019 sont en légumes : la courge trompe d'Albenga, la laitue val d'orge, la laitue mouchetée de Salasc, le poireau gros long d'été ainsi que des assortiments de laitues et de basilics, et en fleur : la chélidoine.

Quant à notre groupement, il voit arriver une nouvelle génération de jeunes producteurs avec Clément, rejoint par sa compagne Tiphanie, ainsi que Thibaut et Viviane fraîchement installés en agriculture et engagés pour la saison 2019. A cela s'ajoute l'arrivée de Balder qui vient de s'associer avec Tom son père pour mettre en place de nouvelles productions. Notre groupement a entrepris le chantier d'un 2ème bâtiment afin d'accueillir les récoltes de ces nouveaux producteurs et de vous offrir le meilleur service.

Dans l'attente de satisfaire vos demandes les producteurs et productrices du Biau Germe vous souhaitent de très belles saisons au jardin pour 2019 !

Christian Crouzet

Editorial 2018

Chers amis jardiniers,

L'année 2017 a battu des records avec un hiver exceptionnellement sec et un mois de juin parmi les plus chauds depuis 1900, et pourtant c'est une des meilleures saison de récolte de graines sur les fermes de Biaugerme, notamment pour les plantes bisannuelles. C'est aussi la première année que le repiquage des carottes porte-graines s'est fait dans d'aussi bonnes conditions chez nous tous : des terres faciles à reprendre après quelques épisodes de gel, des plants bien conservés, et des températures printanières fin Février. Commencer le premier « chantier » au jardin après l'hiver dans des conditions aussi clémentes, c'est prometteur pour la suite, et encourageant.

D'ailleurs le Biau Germe se réjouit d'accueillir un nouvel associé, Clément, 24 ans, qui s'installe sur des terres vallonnées autour du lac de Sauzet, à 5 km à vol d'oiseau de notre bâtiment. Nous sommes donc maintenant 8 femmes et 12 hommes à tracer chaque jour un petit bout de chemin de notre GIE. Prochaine étape : un nouveau bâtiment, à coté de l'actuel, et oui le travail d'équipe ça demande aussi de l'espace ! Pour le moment notre site internet vient de faire peau neuve, il est dorénavant accessible depuis vos tablettes, n'hésitez pas à le visiter !

Surtout que cette année, il y a plusieurs nouveautés dans nos sachets, qui vont vous faire voyager dans les régions de France et d'ailleurs. Vous pourrez découvrir (ou reconnaître car certaines existaient déjà dans les jardins de nos grands parents) : le navet rave de Treignac originaire du Limousin, doux et précoce qui peut même se manger cru, le chou navet vert d'Aubigny ou rutabaga, très prisé dans le Berry , le pois normand, quel délice ces pois mangetout !, la tomate noire russe, le poivron tomate rouge, la courge luffa, plante des régions chaudes pour faire des éponges végétales, l'oignon perpétuel qui se multiplie en terre comme des patates et se conserve très bien, le sainfoin engrais vert aux belles fleurs roses et mellifères, la perilla originaire d'Asie du Sud Est pour aromatiser vos salades d'été avec des notes de basilic, de poivre, de mélisse et de cannelle. Quel voyage que de faire le tour de son potager !

Et puis il y a eu des naissances, nous souhaitons la bienvenue à Elie, né en Janvier, fils d'Aurélien, et ma fille Noémie Khady, née en Mai. Des bébés curieux, rieurs, aux yeux pétillants , qui mettent tous leurs sens en éveil pour goûter la vie. A nous aussi d'être attentifs à ce qui nous entoure, comme Tistou les pouces verts dans le conte de Maurice Druon :« Une fleur qui pousse, c'est une vraie devinette, qui recommence tous les matins. Un jour elle entrouvre un bouton, le jour d'après elle défroisse une feuille verte comme une petite grenouille et puis après elle se déroule en pétale... »

Toute l'équipe de Biaugerme vous souhaite une belle saison au jardin, que ce catalogue vous donne envie de semer, d'observer, de cuisiner, d'essayer, de partager, de sentir, de cueillir, de donner, de croquer, et de rêver aussi.

Claire Thellier-Gueye

Editorial 2017

Chers amis jardiniers !

Merci à notre mère et belle nature. Il a suffi de quelques millions d'années pour que notre terre devienne bleue et verdoyante grâce à quelques atomes crochus et la douce chaleur de notre soleil. N'essayons pas de nous rapprocher de notre amie la lune qui berce nos nuits mais qui hélas, n'est pas un havre de paix par son absence d'atmosphère dans notre frénésie de croissance et de culte à l'or noir. Pour maintenir cet équilibre si fragile, chers paysans oui je dis bien paysans, car nous le sommes tous, nous sommes tous issus du monde rural, de cette terre, eh bien ! Semons, semons de la couleur, de la jouissance, de la vie, de la biodiversité.

Du petit pot de fleurs au jardin en passant par le balcon, oui, admirons la force de ces graines si calmes et si tranquilles dans nos sachets et qui débordent de vitalité avec un peu d'eau et de lumière. Bien sûr juste ce qu'il faut, ni trop d'eau comme certains ont pu s'en apercevoir en ce début année, ni pas assez quand le soleil se montre un petit peu trop exubérant.

Notre fondatrice du Biau Germe Sylvia Schmid nous a quittés un beau jour d'automne. Elle nous a fait partager sa passion des plantes, son amour et son respect de la nature et nous lui en sommes très reconnaissants. A nous de continuer dans ce sens et comme tout le monde le sait : après l'hiver vient le printemps, accompagné du chant des oiseaux mais aussi des gazouillis d'un nouveau-né : Louis. Félicitations à Sandie et Damien, les heureux parents qui pourront grâce à ce « bout de chou » sûrement vous concocter plein de nouveautés pour les prochaines années.

Amis jardiniers, comme chaque année, c'est avec plaisir que nous vous envoyons ce nouveau catalogue. J'espère que vous y trouverez votre bonheur et que la nouveauté carotte jaune du Doubs ravira les petits comme les grands par sa couleur or et sa tendance au gigantisme.

A toutes et à tous, nous vous souhaitons une bonne année 2017 et nous sommes heureux d'accueillir au sein de notre équipe un nouvel associé : Fabrizio. Après la Suisse, la Belgique, l'Espagne, ... voici donc un nouveau membre du Biau Germe qui pourra répondre à vos questions en Italien, naturalmente.

Aurélien Barbot

Editorial 2016

Chers amis jardiniers,

Attentifs au monde végétal, et à travers lui au monde vivant dans son ensemble, nous avons été préoccupés par les fortes chaleurs de cet été. Début août, nous écrivions : « Quelle chaleur ! Et comme il fait sec ! Depuis début mai, le ciel ne nous a donné que de rares averses. Nos terres argileuses ont de larges fissures et l'herbe des chemins semble un triste paillasson. Dans ce paysage aux teintes jaunies, les jardins font figure d'oasis, pour qui peut encore arroser ! ». En effet, pour certains collègues parmi nous, comme peut être pour vous, le problème du manque d'eau s'est tôt fait sentir.

Malgré tout, dans un jardin où la biodiversité règne en maître on trouve toujours le moyen de faire des récoltes ! Et si, par exemple, certains ont récolté peu de haricots (les fortes chaleurs ayant fait « couler » les fleurs), en revanche les tomates, concombres, melons, aubergines... les amis du soleil nous ont offert des fruits goûteux et nombreux ! Et certaines variétés comme la capucine, la vipérine ou les tagètes ont eu plusieurs périodes de floraison = la chaleur a bloqué leur végétation qui a redémarré avec les nuits plus fraîches et plus humides.

Fin septembre, il nous a été donné de vivre un temps fort avec les rencontres internationales du Réseau Semences Paysannes sur le thème : « Sème ta résistance ! Les semences paysannes nourrissent les peuples ». Accueilli dans un lieu qui sème l'humanité: le village d'Emmaüs Lescar-Pau, ce fut un moment riche d'échanges et de rencontres avec des paysans de tous horizons : Guatemala, Mali, Sénégal, Burkina Faso, Iran... Au total près de 30 pays représentés !

Nous vous présentons enfin les dernières nouveautés de notre catalogue. Parmi les fleurs nous accueillons la gypsophile annuelle, discrète et élégante. Chez les légumes vous croiserez le navet noir long de Calluire, l'oignon rouge de Brünswick, la tomate verte... que de couleurs!. Et si vous êtes curieux, il reste encore le patidou et le haricot Mungo ou soja vert originaire de l'Inde.

Merci pour votre confiance et votre fidélité.

Très belle et bonne saison au jardin.

Claire del Puerto